samedi 9 janvier 2016

Le Livre de Perle, Thimothée de Fombelle



Editions : Gallimard (Jeunesse)
Année : 2014
Genre : Jeunesse, Conte

Synopsis : Tombé dans notre monde une nuit d’orage, un homme emprunte le nom de Joshua Perle et commence une vie d’exilé. Cette nouvelle vie fugitive, déchirée par un chagrin d’amour, est aussi une quête mystérieuse. Au fil du siècle, Perle rassemble un trésor pour défaire le sort qui l’a conduit loin de chez lui. Mais ceux qui l’ont banni et le traquent le laisseront-ils trouver le chemin du retour ? Perle a-t-il raison de penser que la fille qu’il aime l’attend toujours là-bas ?






Mon Avis : 

En général, un livre reste peu de temps dans ma PAL (basiquement puisque je lis plus vite que j'achète des livres, la faute à mon porte-monnaie). Mais Le livre de Perle patiente depuis très longtemps dans ma bibliothèque. Je pense que ça vient à ma relation avec les livres de Thimothée de Fombelle. C'est l'un de mes auteurs préférés (si ce n'est mon préféré tout court), et je garde de mes lectures de Vango et Tobie Lolness des souvenirs inoubliables. Alors dans mon esprit, le Livre de Perle devait aussi rester inoubliable. Je crois que j'attendais un moment spécial pour le lire, qui serait LE bon moment, comme si un beau matin le livre allait scintiller sur ma bibliothèque en chuchotant "Lis-moi, lis moi !". Evidemment, rien de tel ne s'est produit et dans un moment de frustration (je tournais en rond dans mon appart en cherchant quelque chose à faire sans que rien ne me fasse envie plus de quelques secondes), j'ai craqué. Parce qu'il n'y a pas de bon moment.

Je suis très facilement rentrée dans l'histoire. Au départ, on est un peu déboussoler par le manque de repères spaciaux et temporels dans la narration mais finalement j'ai vraiment apprécié de me laisser embarquer et au fur à mesure, j'ai saisi les indices et les repères que l'auteur avait laissé à notre attention. La construction du roman est donc pour moi une belle réussite, qui contribue à l'atmosphère féerique et poétique du roman.

Parce que pour moi, c'est l'atmosphère que crée Thimothée de Fombelle qui fait toute la force du récit. L'univers est riche et bien construit, l'ambiance à la fois sombre et merveilleuse. J'ai aimé le côté tragique de l'intrigue, les clin d'oeils aux contes de notre enfance, l'alternance des époques et des lieux. Le Livre de Perle est un voyage dans lequel on s'embarque avec plaisir, porté par la plume poétique de l'auteur.

Et comme d'habitude, je suis restée admirative devant l'écriture de Thimothée de Fombelle, C'est simple, clair, touchant, avec toujours cette pointe de romanesque qui me fait toujours craquer ( ce n'est pas une déclaration d'amour, mais presque).

Pour finir, gros morceau : les personnages. A la fin de ma lecture, je ne savais pas quoi penser de Joshua et de son amoureuse, car finalement ils restent assez mystérieux tout au long du livre. Mis à part dans le premier chapitre, je ne me suis jamais vraiment mise à leur place, il y avait toujours une certaine distance. C'est comme si je les regardais de loin, fascinée mais étrangère à leur histoire. Et finalement, je ne trouve pas ça négatif. Parce qu'en contrepartie, le troisième personnage principal (que j'ai mis longtemps à identifier comme tel) etait lui particulièrement proche de nous. Il n'avait rien d'exceptionnel, et parfois j'avais vraiment envie de le secouer comme un prunier pour qu'il bouge un peu ses fesses. Mais c'était surtout un être humain ordinaire embarqué dans une histoire extraordiaire, et c'était facile de s'identifier à lui, d'essayer de deviner ce qu'on aurait fait à sa place.

Je n'ai peut-être pas réussi à le retranscrire clairement mais pour moi, les personnages participent à façonner cette atmosphère féerique dont je parlais au dessus et contribuent à faire du Livre de Perle plus un conte qu'un roman.

Pour Finir :

Pour finir, ce n'est pas un coup de coeur mais presque. Je me suis laissée entrainée par ce livre et j'ai passé un très bon moment de lecture, dont je me souviendrais sans doute longtemps. ☺

Le pourquoi du comment...

Bonjour, bonjour !

Pour commencer, bienvenue sur mon blog ! ☺

Il es probable que ce que je vais raconter n'ait d'intérêt que pour moi, mais j'avais envie de commencer ce blog par un article qui explique de quelle manière j'en étais arrivé à ce blog et à ce titre. Une espèce de pierre angulaire, un fondation, en quelque sorte. C'est utile quelques fois.

En vérité, ce n'est pas la première fois que je commence un blog. A chaque fois, ça se passait de la même façon : j'avais une super idée de blog, je passais des heures à concevoir de chouettes pages et à écrire de chouettes articles... Puis  au bout de quelques mois, mon blog mourrait... De quel syndrôme souffraient-ils tous, les uns après les autres ? Et bien tout simplement, ils étaient victime de mon inconstance, de mon incapacité à me concentrer sur un sujet, une passion, pendant plus de quelques semaines. D'où le titre de ce blog.

Vous voyez, je suis un peu comme un papillon, je butine ici et là sans jamais me poser, en laissant pas mal de choses en plan à chaque étape. Il faut dire que j'ai beaucoup de centres d'intérêts et pas assez d'heures dans mes journées pour consacrer le temps que je voudrais à chacun.

Alors cette fois, j'essaie une nouvelle technique ! Parce que même si mes essais n'ont jamais été très concluants, je reste très attachée au principe du blog. Donc au lieu de consacrer ce blog à un sujet particulier, je vais juste y parler de tout ce dont j'ai envie, au moment où j'en ai envie, sans aucune contrainte ou limite auto-imposée (je suis assez forte pour ça aussi). Voilà, c'est ma bonne résolution de ce début d'année 2016.

Merci, amis imaginaires et invisibles, pour votre attention, et à la prochaine fois ! ☺

Clo'